Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tactique tennis

Réflexions sur la tactique au tennis, sur l'analyse du jeu et sur l'optimisation de la performance en match

Les secrets de la force mentale de Djokovic

Novak Djokovic & Force Mentale
Novak Djokovic & Force Mentale

L'article ci-dessous est la traduction libre d'un texte de Neil Endicott qui est paru sur le blog du Huffington Post sur la Mindfulness appliquée par Novak Djokovic (http://www.huffingtonpost.com/neil-endicott/post_11514_b_9616446.html).

Cet article est l'un des plus abouti selon moi pour expliquer comment le champion serbe par une focalisation sur une préparation routinière arrive à chasser les idées parasites en match pour concentrer son énergie sur le jeu.

"La domination extraordinaire de Novak Djokovic sur le tennis masculin ne montre aucun signe de ralentissement. De loin le plus constant des joueurs du «Big Four» depuis 2011, malgré sa défaite prématurée à Monte-Carlo, Djokovic détient plus de points au classement ATP que ses deux rivaux les plus proches (Murray et Federer) combinés. Son succès repose sur ses qualités physiques et son endurance remarquables, son incroyable talent au retour de service, et son excellence dans presque tous les aspects techniques et tactiques du jeu.

Un autre facteur crucial mais moins souvent mentionné est l'approche novatrice de Djokovic de la psychologie au tennis basée sur la méditation consciente (Mindfulness).

A quoi tient la capacité quasi surnaturelle de Djokovic à surpasser l'adversité durant les matches ? Il suffit de se rappeler de ses victoires après avoir sauvé des balles de match contre Roger Federer à l'US Open en 2011 et 2012, et contre Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros en 2012? Comment apprécier sa victoire en retournant la situation contre Kevin Anderson à Wimbledon l'an dernier? Comment peut-il se remettre de la perte la plus déchirante de sa carrière en finale de Roland-Garros en 2015, pour remporter Wimbledon quelques semaines plus tard. D'où vient cette force mentale ?

Dans son livre 2013 « Servir pour gagner», Djokovic explique qu'il pratique la méditation consciente pendant 15 minutes chaque jour. « Mindfulness » est une manière de prêter attention à ce qui vous arrive sans jugement quand cela arrive. Une méditation attentive implique généralement concentrer votre attention sur la respiration, ou sur les sensations physiques, et de ramener à cette attention votre concentration chaque fois que votre esprit vagabonde.

Djokovic dit que la méditation lui a permis de lâcher des émotions négatives telles que le doute de soi, la colère et l'inquiétude, et que cela a fait toute la différence à son approche mentale sur le terrain. Il voit le temps consacré à sa méditation attentive tout aussi important que celui passé sur son entraînement physique, et estime que la pratique régulière de méditation lui procure constamment des bienfaits positifs.

Il n’y a pas que l’exemple de Djokovic pour se forger un avis. Les psychologues du sport dans le monde entier sont maintenant très attentifs à la méditation consciente. L'étude de la conscience en tant que moyen d'améliorer la performance sportive a été lancée en 2001 par les psychologues cliniques Zella Moore et Frank Gardner. Ce tandem a analysé des décennies de recherche dans la méthode de la psychologie du sport traditionnel connu sous le nom d’entrainement des facultés psychologiques, Psychological Skills Training (PST), mais n'a trouvé aucune preuve que la PST a été efficace, et même a noté que, parfois, la PST a conduit à une détérioration de la performance.

La PST tente de changer les pensées et les émotions négatives d'un athlète, et de les remplacer par d'autres plus positives et utiles. Compte tenu des résultats médiocres de la PST, Moore et Gardner ont développé une nouvelle méthode appelée le programme Conscience-Acceptation-Engagement « Mindfulness-Acceptance-Commitment » (MAC). MAC diffère de la PST par la formation des athlètes à accepter consciemment les expériences négatives sans essayer de les changer.

L'approche de la pleine conscience suggère que les athlètes sont au top de leur capacité quand ils renoncent à essayer de contrôler leurs propres perceptions, et qu’au contraire ils ont conscience de leurs pensées et de leurs émotions sans chercher à les juger, et en les acceptant ainsi quel que soit leur ressenti interne à chaque instant. Cette faculté à refuser d’être dans le jugement libère l'athlète lui permettant de concentrer son attention sur son activité, plutôt que se disperser sur des pensées et des sentiments.

Quinze ans après la découverte de Moore et Gardner, plusieurs études menées par un ensemble de psychologues ont démontré que la méditation consciente améliore la performance d’un athlète en améliorant sa concentration et sa précision, et en lui permettant plus facilement de jouer "dans la zone".

Dans ce contexte, l'utilisation de Djokovic de la méditation consciente dans le tennis peut être considérée comme une innovation très intelligente, en profitant des dernières recherches de la psychologie du sport pour obtenir un avantage psychologique critique sur ses rivaux. Djokovic rejoint un nombre croissant d'athlètes d'élite, comme Michael Jordan au Basket et les Seahawks de Seattle en football américain, qui ont utilisé la méditation pour améliorer leurs performances.

Mindfulness est non seulement utile pour obtenir de meilleurs résultats sur le terrain. Il y a beaucoup de recherche qui montre qu'il stimule le bien-être personnel et de la compassion pour les autres aussi. Voilà un autre aspect de l'utilisation de Djokovic de la méditation consciente qui est impressionnante. Avez-vous remarqué que Djokovic est le seul des quatre grands joueurs pour applaudir régulièrement un point remarquable joué par l’adversaire ? Il est aussi très généreux dans la défaite, offrant chaleureuses félicitations, même après des défaites amères. Bien sûr, Djokovic reste un concurrent féroce comme tous les athlètes de haut niveau, mais il affiche une élégance rare dans la défaite, qui est sans doute un autre sous-produit de son engagement dans la méditation consciente.

Djokovic reste le seul joueur de haut niveau à avoir rendu public sa pratique de la méditation, mais étant donné son succès phénoménal et le nombre croissant de preuves scientifiques accréditant les bienfaits de la méditation consciente pour les athlètes, nous pouvons nous attendre à ce que de plus en plus d'étoiles de tennis aient tendance à recourir à cette méthode."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article